Une dénonciation de la corruption à la Gauvreau

Une dénonciation de la corruption à la Gauvreau

Les textes que vous lirez ci-dessous ont été produits dans le cadre d'un simple exercice de relecture ciblée dans un cours de Littérature québécoise. Les élèves avaient l'option, pour cet exercice, de rédiger un texte qui s'inspirait d'un extrait des Oranges sont vertes de Claude Gauvreau, extrait où l'auteur critique vertement, dans un langage haut en couleurs et en métaphores, la censure culturelle. Ils devaient faire eux-mêmes une critique aussi virulente et flamboyante mais cette fois-ci, de la corruption. En ces temps où l'honnêteté politique n'est pas toujours de mise, ces textes arrivent à point nommé. Langue échevelée et images fulgurantes sont au rendez-vous...

 La corruption? La corruption! La corruption, c'est le gouvernement qui immole son peuple et qui ramasse les cendres afin de les transformer en or. De l'or ordinairement banal sous le voile du mensonge. Voile tricoté par l'araignée déjantée, par l'omniprésence méphistophélique. Vêtu de la Trinité, le parrain fait du profit et protège ses vaches à lait. Vaches difformes, dépravantes, mais suborneuses. Ces vaches nées de philistins, ces vaches qui engendreront la satisfaction ultime. Celle qui le motive, celle pour qui il a juré fidélité. La corruption, c'est observer le fou lubrifier sa gloire de vomissure, il vomit des armes et des gendarmes pour engraisser le mensonge et enfourner la vérité. La corruption, c'est se satisfaire de la médiocrité d'un peuple qui n'aime pas son roi, d'un peuple impuissant devant la force d'un orage éternel. La corruption, c'est faire des saignées pour se gaver du fluide visqueux de l'évolution hémophile qui sombrera dans l'agonie. La corruption, c'est prendre une montagne de brique et la lancer vers la justice pour la lapider. La corruption, c'est serrer la main du pape de la main gauche et poignarder Jésus de la main droite pour vendre son linceul. La corruption, c'est mettre la liberté en cage et commercialiser cette cage pour les marchands d'esclaves. La corruption, c'est violer une mère devant ses enfants avant de dévorer son nouveau-né. La corruption, c'est ressusciter les morts pour les élections. La corruption, c'est donner le droit de parole à son cheval avant de lui couper la langue et de le manger pour dîner. La corruption, c'est une fatalité au sein d'une société diffamatoire qui n'a aucune éducation. La corruption, c'est déménager sur la lune pendant une partie de cache-cache. La corruption, c'est accélérer le processus du suicide collectif pour l'uniformisation. La corruption, c'est le rejet de tout bon sens critique et de toute foi envers le seigneur qui nous dit d'aider son prochain. Oui, mille fois la corruption, c'est défendre la Bible afin de la réécrire avec des symboles de dollars.

Charles Émond

La corruption ? La corruption ! La corruption, c'est l'acide qui corrode le métal de la conscience humaine ! La corruption, c'est la braise ardente qui consume le bois asséché de la décence morale ! La corruption, c'est le charognard qui s'abreuve à même le sang de sa proie toujours vivante ! La corruption, c'est le coeur qui se calcifie au contact de la cupide volonté ! La corruption, c'est le clou de douze pouces que l'on enfonce dans la plaie du rêve brisé ! La corruption, c'est le diable qui se délecte du fruit défendu ! La corruption, c'est la pluie torrentielle qui inonde les abysses de l'honnêteté ! La corruption, c'est le chêne présomptueux qui se fend honteusement sous l'aquilon des tempêtes ! La corruption, c'est le ver solitaire affamé qui dévore les entrailles du siège de la raison ! La corruption, c'est l'eumycète affamé qui crache impudemment dans la main qui le nourrit !

Eumycète

Eumycète

La corruption, c'est le désastre de la vérité éclipsée par le mensonge ! La corruption, c'est le despote dominateur qui sirote la sueur dégoulinante du paysan épuisé ! La corruption, c'est le jus lactescent qui s'écoule du fruit de l'incompétence !  La corruption, c'est la prolifération de coliformes fécaux dans l'idéal collectif ! La corruption, c'est le meurtrier impassible devant le juge de sa propre pensée ! La corruption, c'est le bourreau qui coupe la main de l'innocent ! La corruption, c'est le mouvement d'archet qui gâche l'harmonie ! La corruption, c'est le cannibale qui salive à la vue de l'enfant ingénu et sans malice ! La corruption, c'est la mutilation de l'intégrité de tout un peuple ! La corruption, c'est le triomphe des forces opaques au royaume de la transparence ! La corruption, c'est la perversion même de l'humain ! Cessons de reculer : la corruption est l'insulte suprême à la bonne volonté !

Louis-Antoine Gervais

Le mythe(dé)voilé

Le mythe(dé)voilé

Le pouvoir de séduction  de Warren Beatty

Le pouvoir de séduction de Warren Beatty